Lorsque vous repérez un poteau Ro-cycle dans la rue, il y a de fortes chances qu’il soit là depuis des années. Le Ro-cycle est unique en son genre. Cette borne anti-stationnement est robuste et lorsque vous le placez correctement, il a une durée de vie particulièrement longue.

En raison des collisions fréquentes, ils n’ont pas toujours l’air « neufs » ou parfois il manque une bande réfléchissante. Mais ils fonctionnent toujours parfaitement!

Les tout premiers pieux Ro-cycle ont été posés en Belgique il y a 25 ans et ils y sont toujours !


Bien placé, le plus durable

Nous offrons différents modèles. Pour chaque situation et chaque surface. Un choix et un placement corrects sont cruciaux! Laissez notre équipe d’experts vous assister, ils se feront un plaisir de vous apporter leurs conseils.

« Leur but est de bloquer le trafic. Par exemple, pour séparer une piste cyclable/chemin piétonnier et ainsi protéger les cyclistes/piétons,… Ceci dans des endroits où un « poteau standard » dure souvent moins d’une semaine. >>

Faible coût total de possession (CTP)

Lors de leurs visites dans les villes et communes, nos experts constatent régulièrement que la nouvelle génération d’employés ignore souvent qu’ils occupent ces poteaux Ro-cycle.

Lorsque nous examinons la durabilité (lire: pas une société jetable), il est important de prendre en compte le coût total de possession (CTP). Avec une borne classique, ce n’est pas seulement « le prix d’achat” qui compte, aussi ses coûts d’exploitation pendant la durée de sa vie utile.

Le prix d’achat, d’entretien, d’interventions, de réparations, de remplacement, … Et puis on ne parle même pas des situations d’insécurité qui peuvent survenir, ni de l’aspect négligé quand tout est de travers au centre ville.

Il est vrai que le Ro-cycle semble être un « poteau cher » lors de son achat. Cependant, après 1 collision, vous avez récupéré la différence de prix !